Dr. John Andrew Morrow

Home » Uncategorized » Commentaire sur l’Alliance du Prophète Mahomet avec les moines du Mont Sinaï

Commentaire sur l’Alliance du Prophète Mahomet avec les moines du Mont Sinaï

Follow me on Twitter

Follow Dr. John Andrew Morrow on WordPress.com

Blog Stats

  • 29,511 visitors

Société des Missions Africaines (SMA)

Je suppose que la plupart d’entre nous réfléchissent profondément sur la situation actuelle de l’Islam dans le monde et sa position à l’égard de la violence répandue et les actes de terrorisme que le monde connaît. Il nous serait intéressant de consulter le site ci-dessous qui détaille les différentes interventions faites par des Musulmans :
https://serdargunes.wordpress.com/2014/09/22/muslimische-quellen-gegen-den-terrorismus/

C’est dans ce site que j’ai pu lire l’Alliance du prophète Mahomet avec les moines du mont Sinaï que je vais partager avec vous ci-dessous, comme commentée par le Dr John Andrew Morrow.

Mt. Sinaï, qui est également connu comme Mt. Horeb et Mt. Moïse a une hauteur de 2385 mètres. Cette montagne est située dans la péninsule du Sinaï de l’Égypte. Au pied de cette montagne, nous trouvons le monastère Grec Orthodoxe de Sainte Catherine, qui est en existence sur ce site depuis plus de 17 siècles, précédant les divisions du monde Chrétien. Cela le positionne comme le plus ancien monastère Chrétien continuellement habité. Il est répertorié comme l’un des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. Après le Vatican, Sainte-Catherine possède la plus grande collection de manuscrits et d’icônes Chrétiens en raison du fait qu’il n’a jamais été détruit dans toute son histoire.

L’un des manuscrits les plus importants et précieux est la copie d’un document nommé Ashtiname (mot perse signifiant « Livre de la Paix » – Pacte), donné aux moines Chrétiens par le prophète Mahomet en l’an 628 AD lorsqu’une délégation de moines l’a approché pour lui demander la protection compte tenu de l’influence croissante de l’islam en Arabie.

Ce document et son historicité reste un débat académique qui concerne aussi bien les Chrétiens et les Musulmans. Mais il est intéressant de lire les nombreux arguments et les preuves de son authenticité :

(http://www.lastprophet.info/covenant-of-the-prophet-muhammad-with-the-monks-of-mt-sinai).

Néanmoins, c’est l’esprit de cette alliance qui lui donne de l’importance dans les circonstances actuelles et non les détails. En tant que missionnaires, cela pourrait-il être un point de départ à nos initiatives de dialogue pacifique avec nos voisins Musulmans ?

Lisons le Ashtiname ci-dessous :

C’est le certificat écrit par Mohammed fils d’Abdallah, le Prophète de Dieu et Son messager à toute l’humanité, livrant à la fois des promesses et des menaces, et ayant dans sa garde le dépôt de Dieu pour Sa Création, que les hommes n’aient aucun plaidoyer après la venue des messagers. Et Dieu est puissant et sage. C’est ce qu’il a écrit au peuple de la religion Chrétienne, et à ceux qui professent la religion Chrétienne dans l’Est et l’Ouest, de près ou de loin, parlant clairement et barbare, connu et inconnu. Il l’a écrit pour eux comme une charte, et quiconque viole, modifie ou transgresse l’alliance à cet égard, aura violé l’alliance de Dieu, rompu sa promesse, ridiculisé sa religion, et obtenu sa malédiction, qu’il soit un souverain ou tout autre Musulman. Si un moine ou pèlerin se retranche dans la montagne, vallée, grotte, canton, sur le sable ou à l’église, je serai derrière eux pour les défendre de tous qui vont les envier, par moi-même, par mes compagnons, par mon peuple, par ma secte et par mes disciples, dans la mesure où ils sont mes sujets et le peuple de mon alliance. Et je les dispense des contrariétés de victuailles qui sont endurées par le peuple du Pacte en ce qu’ils doivent payer la taxe, sauf dans la mesure où ils l’offrent de leur propre gré, et il doit y avoir aucune contrainte ni force utilisées. Aucun évêque sera retiré de son diocèse, ni moine de son monastère, ni ascétique de sa cellule, ni pèlerin de son pèlerinage, ni aucun de leurs lieux d’assemblée ou églises sera démoli, et nul de la richesse de leurs églises sera utilisée pour la construction de mosquées ou des maisons des Musulmans ; et celui qui fait cela aura violé la charte de Dieu et celui de Son Prophète ; en plus, aucun impôt ni amende sera pris des moines, évêques ou ministres. Je maintiendrai leur sécurité partout où qu’ils soient, que ce soit sur terre ou sur mer, à l’est, ouest, nord ou sud. Ils doivent être en tout temps et en tous lieux sous ma protection et inscrits dans mon alliance et dans l’immunité de tout méfait. De même, les ermites dans les montagnes et les lieux bénis ne doivent pas payer l’impôt foncier, ni la dîme sur ce qu’ils sèment, ni une partie de leur part sera prise puisque celle-ci est assez juste pour leur propre bouche. Ils n’auront pas non plus l’obligation de prêter assistance au moment de la récolte, ils ne seront forcés de sortir pour le service en temps de guerre. Pas plus de douze dirhams par an seront exigés de ceux d’entre eux qui paient l’impôt foncier et des propriétaires de biens et domaines et ceux qui s’engagent dans des marchandises. Aucun d’entre eux doit être obligé de payer plus que ce qui est dû et ils ne seront pas efforcés sauf dans une bonne affaire. Ils doivent les garder sous l’aile de la miséricorde en les gardant loin de tout méfait, où qu’ils soient et où qu’ils habitent. Et si les Chrétiens habitent chez les Musulmans, ces derniers doivent les satisfaire et les permettre de prier dans leurs églises, et ne doivent pas gêner en aucune façon avec la pratique de leur religion. Et quiconque viole la Charte de Dieu et fait le contraire de celle-ci, est considéré comme un rebelle contre son alliance et contre son messager. En plus, les Musulmans doivent aider à la réparation des églises et lieux Chrétiens, qui resteront à la garde des Chrétiens à condition qu’ils maintiennent dans leur religion et qu’ils agissent selon la charte. Aucun d’entre eux ne sera contraint de porter les armes, puisque les Musulmans vont les protéger. Et personne ne violera cette charte pour tous les temps, jusqu’au Jour du Jugement et la fin du monde. (Cité. Zaydan 123-124)

P. ROBBIN KAMEMBA, SMA

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: